Interflora X Rituals: Tentez de remporter un voyage à Amsterdam !

Nos pileas

  • Trier par

  • Filtrer

    Budget
    à
    Couleur
Satisfait, ou relivré.
Satisfait, ou relivré.
La plante ou le bouquet reçu n'est pas conforme à votre commande ? Nous re-livrons gratuitement et avec toutes nos excuses !
Création par un artisan fleuriste.
Création par un artisan fleuriste.
Un service de qualité, un réseau d'artisans fleuristes d'exception garantissant une livraison de proximité.
Partout, tout le temps.
Partout, tout le temps.
Parce qu’une envie de fleurs n’attend pas, nos artisans fleuristes confectionnent et livrent avec le plus grand soin vos bouquets 7 jours sur 7, en moins de 4h.

Le Pilea peperomioides aussi appelé la « plante à monnaie chinoise » est originaire de Chine. Cette petite plante verte fait partie de la famille des Urticacées, une variété de plantes comportant plus de 600 espèces tropicales. Très appréciée comme plante d’intérieur, on retrouve aussi des Pilea retombants, qui sont des plantes idéales en suspension pour décorer une pièce. De croissance assez rapide, le Pilea peperomioides atteindra sa taille adulte au bout de 2 ans environ, et mesurera alors 30 cm.
Dans cet article, nous vous donnons tous nos conseils pour entretenir votre belle plante verte aux allures seventies, et l’aider à s’épanouir dans son environnement.

Quel emplacement pour mon Pilea ?

Le feuillage du Pilea est attiré par la lumière. Comme beaucoup de plantes vertes telles que le croton, le Pilea aime bénéficier d’une exposition ensoleillée, mais n’apprécie pas les rayons directs du soleil. Pour une croissance homogène, vous pouvez faire pivoter son pot régulièrement afin que l'ensemble de votre plante verte bénéficie de la lumière dont elle a besoin, sans pour autant qu’elle soit en contact direct avec le soleil, ce qui risquerait de l'assécher. Le choix de l’emplacement est vaste en raison des capacités d’adaptation de cette plante, qui supporte assez bien l’air sec mais préfère toutefois les atmosphères chaudes. Aussi, un bureau, un salon, une chambre ou même une salle de bain sauront permettre au Pilea peperomioides de se développer, à condition que cette pièce bénéficie d’une exposition à la lumière naturelle.

Quel entretien pour le Pilea ?

Votre nouvelle plante verte doit être arrosée régulièrement : deux fois par semaine en été, et une fois tous les dix jours en hiver. Comme pour beaucoup de ses congénères, il est important que l’eau ne stagne pas dans sa soucoupe, vous pouvez installer un lit de billes d’argile pour éviter ce désagrément, qui pourrait causer sa perte à votre Pilea. En effet, sa terre doit rester fraîche et très légèrement humide pour recréer son environnement naturel.
Concernant son entretien, l’idéal est de rempoter votre Pilea peperomioides chaque printemps pour éviter qu’il ne se sente à l’étroit dans son pot. Si votre plante devenait trop grande, effectuez un surfaçage en remplaçant la motte en surface par un nouveau terreau.
La taille du Pilea n’est pas nécessaire, vous pouvez simplement retirer les feuilles sèches et flétries afin de favoriser l’apparition de nouvelles feuilles.
Pour optimiser la croissance de votre plante, n’hésitez pas à lui offrir un apport en engrais spécial plante d’intérieur, qui ne peut qu’aider votre Pilea à s’épanouir dans les meilleures conditions.

Quelles sont les maladies dont peut souffrir le Pilea ?

Avis aux novices ! Les Pileas peperomioides sont des plantes qui demandent tout de même un peu d’attention et d’entretien, il faut donc savoir reconnaître les signes d’une plante en mauvaise santé pour assurer sa longévité. Si vous n’avez pas le pouce vert, optez plutôt pour une plante peu demandeuse en entretien.

Le feuillage de votre Pilea est un bon indicateur de son état. Si vous constatez que ses feuilles deviennent noires ou jaunes, ou qu’elles tombent, c’est probablement dû à un arrosage trop important (excès d’eau dans la soucoupe, ou arrosage trop fréquent). En revanche, si vous observez que ses feuilles ont tendance à se recroqueviller, c’est certainement d’un manque de lumière que souffre votre petite plante. La rapprocher d'une fenêtre devrait lui permettre de reprendre de l’éclat, à condition de bien la protéger des rayons du soleil, à l’aide d’un rideau par exemple. Enfin, des parasites tels que des araignées rouges peuvent profiter d’un manque d’humidité pour s’installer sur votre plante. Brumiser régulièrement ses feuilles devrait suffire à les tenir à distance, n’aimant pas les environnements humides. Le Pilea est également vulnérable aux pucerons et aux cochenilles farineuses, qui peuvent être délogés en aspergeant le feuillage avec un jet d’eau pour les faire tomber.

Comment multiplier votre Pilea ?

Un Pilea seul ne vous suffit plus, et vous souhaitez en mettre dans chaque pièce de votre maison ? Comme on vous comprend !
Pour multiplier votre Pilea peperomioides, prélevez un rejet et placez la tige dans de l’eau. Attendez ensuite que des racines apparaissent, puis placez-là dans un pot. Vous pouvez aussi utiliser la méthode du bouturage en pleine terre, qui consiste à mettre les boutures directement en pot après les avoir prélevées.

Comme vous le savez peut-être, le Pilea est une plante porte-bonheur, mais elle a surtout le pouvoir d’apporter une ambiance graphique et vintage à votre intérieur en quelques secondes. En plus de purifier l’air dans un rayon de 10 mètres carrés (oui oui !), cette plante dépolluante et décorative apportera une touche de design à la pièce dans laquelle vous la placerez.