Comment entretenir les fleurs sur la tombe?

Navigation:

Tradition funéraire remontant à la Préhistoire, le fleurissement des tombes est à la fois un signe de respect, d’admiration pour la vie du défunt, et d’affection pour la personne disparue. Toutes les coutumes n’impliquent pas forcément de fleurir une tombe. Après l’enterrement juif, les proches seront plutôt amenés à déposer une pierre, symbole de peine durable, sur la tombe du disparu. Parfois des fleurs de deuil sont offertes, même sans tombe, comme dans les cultures asiatiques et la religion bouddhiste où la crémation est la règle plutôt que l’inhumation. En France, il reste très fréquent d’orner la tombe de compositions florales, de devant de tombe, de pots, voire de planter des plantes arbustives autour de la sépulture. Evidemment, se pose alors la question de leur entretien, qui n’est pas toujours aisé quand on ne peut se rendre aussi souvent que nécessaire au cimetière. Pourtant entretenir les fleurs sur la tombe est un signe essentiel de déférence envers l’être cher qui nous a quitté. Voici quelques conseils pour l’entretien des fleurs au cimetière.

Bien choisir les fleurs pour le monument funéraire

Entretenir des fleurs sur une tombe, ceci signifie en général les renouveler. Mais lesquelles choisir et quand les déposer ? Il est tout à fait possible de fleurir une tombe tout au long de l’année, même si de nombreuses familles choisissent plutôt la période de la Toussaint et de la fête des morts. Le plus important est de ne pas commettre d’impair. il est possible pour cela de se référer au langage des fleurs. Des fleurs aux couleurs trop vives, comme les fleurs jaunes ou les fleurs orange, sont généralement déconseillées. Les fleurs rouges comme des roses rouges sont généralement réservées à des relations d’amour passionné comme entre un veuf et son conjoint décédé. Les fleurs blanches, comme des bouquet de lys ou de roses blanches, sont un symbole de pureté. On les utilise pour honorer la mémoire innocente d’un enfant par exemple.

Si l’on choisit de déposer un bouquet de fleurs sur la tombe, une belle composition de fleurs coupées par exemple, comme des plantes en pots, il est utile de maîtriser la signification des fleurs du deuil :

  • Le chrysanthème, star de la Toussaint, est un symbole d’éternité.
  • Les azalées de couleur blanche signifient le bonheur d’avoir aimé.
  • L’anémone, un des signes du deuil par excellence, exprime la tristesse de renoncer à quelqu’un.
  • Les dahlias offrent des témoignage de gratitude et de reconnaissance, même post-mortem.
  • Les saponaires expriment le regret et la tristesse.
  • La pivoine est réputée chasser les mauvais esprits.
  • Les bégonias adressent un message sincère d’amitié, tout comme les hortensias.
  • L’immortelle transmet l’émotion forte, comme son nom l’indique, que l’on ressent une douleur éternelle.

Quelques conseils d'entretien facile

Si vous avez la possibilité ou la volonté de vous rendre très régulièrement sur la tombe, n’hésitez pas à opter pour des fleurs coupées. En veillant à changer leur eau régulièrement et en les plaçant à l’abri de la lumière trop directe du soleil, vous pourrez les faire durer le plus longtemps possible. Vous pouvez aussi choisir des plantes annuelles ou bisannuelles, telles que le pavot de Californie ou les pâquerettes, ou encore les pensées, qui exigent un entretien récurrent. Elles nécessitent certes davantage d’attention mais, plantées en jardinières ou en pleine terre, elles sont du plus bel effet.

S’il est plus difficile ou fastidieux de rendre hommage très fréquemment au défunt, il est tout à fait possible de choisir plutôt des plantes demandant un entretien plus simple. L’objectif est que ces plantes, connues pour leurs capacités de résistance ou de renaissance facile, puissent supporter une absence qui dure sans dépérir. C’est une des nombreuses qualités qu’on attribue en général aux bulbes qui fleurissent aisément et sans intervention importante de votre part. Un peu d’engrais organique, de la terre de jardin, éventuellement de temps en temps un rempotage réalisé sans difficulté, et le tour est joué. Les jacinthes, narcisses et autres tulipes vous offriront toute satisfaction sans exiger que vous ayez la main verte !

Attention, il faut parfois conjuguer entretien facile et respect du site sur lequel le monument funéraire a pris place. A cet égard, les arbustes et plantes arbustives sont parfois un choix qui peut s’avérer délicat. Très prisés pour leur facilité d’entretien et leur qualités ornementales, ils sont de plus en plus souvent interdits dans de nombreux cimetières. D’abord parce qu’il arrive que leur développement racinaire dégrade les pierres tombales. Ensuite parce que la pousse de certains d’entre eux posent des questions de sécurité aux personnels d’entretien des cimetières. Veillez donc à bien choisir la variété en fonction de l’endroit où repose le défunt.

Les alternatives pour un entretien facile : plantes artificielles, vivaces...

Parfois, le manque de temps, de ressources ou simplement la difficulté d’entretien, peut dissuader de déposer des fleurs sur la dernière demeure d’un être cher. Pourtant, des solutions alternatives permettent de témoigner ses sentiments sincères envers la personne décédée.

Par exemple, les plantes artificielles. Elles reproduisent désormais de nombreuses variétés, et on trouve ainsi de superbes géraniums artificiels. Là encore, quelques conseils d’entretien permettent de faire durer cette acquisition. Les plantes semi-artificielles et stabilisées peuvent paraître les plus réalistes, avec leurs morceaux de tergal et leur véritable bois. Cependant le tergal ne résiste ni à la pluie, ni aux UV. Il faudra donc les privilégier dans le cas d’un caveau. Sinon, des plantes artificielles en PVC, très résistantes et réalistes, seront préférables.

Pour ceux que les plantes artificielles ne séduisent pas, il est possible de choisir des plantes naturelles connues pour leur caractère durable. C’est le cas des grimpantes annuelles, comme le chèvrefeuille, ou diverses variétés de lierre, qui s’accrocheront à tout ce qui leur permettra de se développer en hauteur. Plus bas, les couvre-sol, ou des géraniums naturels, décorent de larges espaces avec un minimum de soins. Surtout, les vivaces, comme la lavande et l’iris, demanderont beaucoup moins de soins que d’autres plantes pour un résultat esthétique très réussi.

Interflora vous propose de nombreux guides et conseils pratiques autour de la fleur. Savoir les choisir, en prendre soin, comment et quand les offrir... Articles de fond et articles rigolos, guides d'achat, suivez-nous !