Tout savoir sur le Pachira

Tout savoir sur le Pachira

Le pachira est une plante qui se fait aussi appeler le châtaignier de Guyane. Sous nos latitudes, le pachira est une plante d’intérieur dont le feuillage est tout aussi atypique que le tronc. Ses larges feuilles possèdent un design particulièrement décoratif et le tronc est le plus souvent tressé. Ce petit arbuste n’est pas sans rappeler la silhouette d’un bonsaï, à la différence qu’il est beaucoup moins exigeant en matière de soins !

Les caractéristiques du pachira

Pachira Interflora

La variété pachira aquatica est de loin celle qui est la plus cultivée en France. En effet, le pachira aquatica est un arbuste de petite taille qui se prête bien à la culture en pot. En jardinerie et chez le fleuriste, vous retrouverez au choix : 

  • soit le pachira tressé au niveau du tronc ;
  • soit le pachira non tressé qui est souvent un plus jeune sujet.

En se développant, cette magnifique plante verte tropicale se pare d’une belle couronne de feuilles poussant au bout de longues et fines tiges. La plante prend des allures aériennes bien que son tronc tressé soit particulièrement robuste. Les troncs du pachira ont la particularité d’emmagasiner de l’eau ce qui rend la plante plus résistante en cas d’oublis occasionnels d’arrosage. 

Le pachira apprécie les pièces très lumineuses sans pour autant être exposé aux rayons directs du soleil. Au niveau des températures, il reste confortable entre 5 et 22 °C ce qui signifie qu’il peut aussi bien vivre dans une maison que dans une véranda. 

Origine et Histoire du pachira

Feuilles d'un pachira

Le pachira est une plante verte originaire des régions tropicales d’Amérique centrale et du Sud. Il a ensuite gagné une grande popularité au Japon puis dans tout le reste de l’est de l’Asie. Le nom « pachira » proviendrait d’une ancienne langue indienne de Guyane et ferait référence à une noix d’eau douce. Dans son milieu naturel, le pachira préfère les endroits humides et il peut mesurer jusqu’à 18 m de hauteur. Il produit de gros fruits dans lesquels se trouvent des noix pouvant se substituer au cacao. 

Dans la symbolique chinoise, le pachira porterait bonheur. Ses feuilles à 5 folioles sont semblables aux 5 doigts de la main et elles auraient la capacité de capturer le bonheur et la fortune. Et comme le chiffre 5 en Chine est le symbole des 5 éléments, tresser 5 troncs de pachira décuplerait l’effet magique !

Entretien du pachira

L’entretien du pachira consiste à le rempoter tous les 2-3 ans et à lui donner de l’engrais pour plantes vertes 1 fois toutes les 2 semaines au printemps et en été. En dehors de cela, vous n’aurez qu’à l’arroser de temps en temps ! 

Arrosage du pachira

La variété pachira aquatica que nous cultivons dans nos intérieurs a besoin d’humidité pour bien s’épanouir. L’arrosage du pachira doit donc être plus soutenu pendant la période chaude de l’année. Veillez à garder le terreau toujours légèrement humide, mais sans excès d’eau. Pensez à vider au besoin la coupelle sous votre pot de fleurs pour éviter l’eau stagnante. 

Pendant la saison froide, laissez toujours la terre s’assécher sur 1 cm de profondeur entre chaque arrosage. 

Bouture du pachira

Prélevez une bouture de pachira au printemps avec un sécateur en sectionnant une tige de l’année. Coupez une bouture de 20 cm environ à 1 cm au-dessus d’un départ de feuille. Retirez ensuite toutes les feuilles de votre bouture. 

Il vous faudra ensuite tremper l’extrémité inférieure de votre bouture dans de l’hormone de bouturage pour favoriser la croissance de nouvelles racines. Puis dans un godet rempli d’un mélange de terreau et de sable (50/50), faites un trou avec un crayon et plantez votre bouture. Vous n’aurez plus qu’à conserver votre bouture dans un endroit à 20 °C avec un taux d’humidité à 70 % environ. 

Rempoter le pachira

Le printemps est la période idéale pour rempoter un pachira. Commencez par choisir un nouveau pot de quelques centimètres plus large et plus haut que le pot actuel. Ensuite, placez une couche de billes d’argile au fond de votre nouveau pot de fleurs. Ajoutez une couche de terreau pour plantes vertes, déposez votre pachira aquatica et réouvrez-le de terre. Arrosez généreusement, mais sans excès afin que la terre colle bien aux racines. 

Les maladies et parasites du pachira

Pachira sur une terrasse

Le pachira est résistant aux maladies et les problèmes qu’il peut rencontrer sont principalement dus à un manque ou à un excès d’arrosage : 

  • Si votre pachira a des feuilles jaunes, les arrosages devraient être moins fréquents ou alors la terre de culture devrait être mélangée avec du sable afin d’être plus drainante. 
  • Si votre pachira a des feuilles marron, les arrosages devraient être plus fréquents, car votre plante est probablement déshydratée. 
  • Si votre pachira est malade à cause d’une invasion de cochenilles ou des mouches blanches, commencez par doucher votre plante afin d’éliminer un maximum de parasites. Ensuite, vaporisez chaque jour un insecticide naturel jusqu’à leur disparition complète. 

Découvrez d’autres plantes d’intérieur originales comme le zamioculcas ou le strelitzia nicolai. Ces plantes n’ont pas leur pareil pour ajouter du graphisme et une touche de nature à votre décoration d’intérieur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez notre newsletter
Pour être informé des nouveautés et recevoir nos offres et promotions en exclusivité (voir CGV).

S'inscrire