Le plus fréquemment, la concession funéraire est recouverte d’une pierre tombale. Celle-ci peut être surmontée d’une stèle, d’une sculpture ou d’une plaque funéraire. La tombe, à proprement parler, est composée de la pierre tombale, aussi appelée simplement tombale, d’un soubassement et d’une semelle. Le choix de la tombe varie en fonction des goûts de chacun ou des recommandations religieuses. On pense que toutes les tombes se ressemblent. Pourtant, lorsque le moment est venu d’aménager sa concession, on se rend compte qu’il existe une multitude de tombes différentes. Le choix de la pierre tombale est la première décision à prendre, qui influencera largement l’aspect final de la sépulture. Compte tenu du prix et du temps relativement long durant lequel la tombe sera surmontée de la pierre, il s’agit d’un choix à ne pas prendre à la légère. Quel type de pierre choisir ? La pierre tombale est-elle toujours en marbre ? Quels sont les différents modèles de tombe ? Et combien coûte une pierre tombale ?

Les différents types et modèles de pierres tombales

La pierre tombale désigne l’ensemble de la tombe étant recouvert d’une pierre. Il y a la pierre qui recouvre la sépulture, mais aussi les bords de la tombe et parfois une stèle ou un soubassement.

Lorsque la dalle en pierre est plus petite, on parle alors de plaque funéraire. Elle sert à recouvrir des concessions de plus petites tailles, comme une tombe cinéraire ou un cavurne. Ces petites sépultures sont utilisées lorsqu’il s’agit d’inhumer une urne. Également, la pierre tombale peut avoir une dimension moins fréquente comme c’est le cas pour un tombeau, un caveau ou un caveautin.

La stèle désigne la pierre verticale qui est souvent placée en tête de la tombe. On y grave les noms, dates de naissance et de décès des défunts inhumés dans la concession. Le soubassement est également appelé prie-Dieu. Il s’agit d’une encoche dans la pierre, au pied de la tombe, qui sert à s’agenouiller plus facilement pour prier.

Généralement, la pierre tombale classique, pour une concession funéraire de 2m2, a une épaisseur de 5 cm minimum. Lorsqu’il s’agit d’une plaque tombale destinée à venir fermer une case dans un columbarium, son épaisseur est de 2 cm.

Rien n’oblige une famille à recouvrir sa concession d’une pierre tombale. Elle peut se contenter de mettre des plantes dans la terre, de recouvrir la sépulture de cailloux ou parfois même, certains recouvrent uniquement une partie de la tombe avec une plaque funéraire, et l’autre partie est couverte de terre pour y planter des arbustes. Rien n’empêche même d’installer un monument funéraire, tant que l’aménagement proposé respecte les règles qui sont propres à chaque cimetière.

Quelle pierre tombale choisir ?

Choisir une pierre tombale n’est pas aisé. Lorsqu’il s’agit d’une concession familiale, on n’a pas besoin de se préoccuper de cette question, car la tombe est souvent déjà aménagée. Si vous êtes le premier à aménager la concession ou que vous préparez la vôtre, ce sera à vous de choisir le modèle qui vous plait le plus. Il est possible de régler cette question grâce à un contrat obsèques qui prévoit la totalité des modalités des funérailles, de l’inhumation ou crémation et de la sépulture.

Choisissez une pierre qui correspond au défunt, à sa famille ou à vous-même. Pensez également à la proximité géographique des vivants. Si la famille est dispersée aux quatre coins du pays, il sera préférable de privilégier un matériau simple d’entretien. Si les visites sont plus fréquentes, on peut penser à aménager quelque chose de plus accueillant. Aussi, les matériaux comme le granit ou le marbre sont plus résistants. Si vous prévoyez un caveau familial pérenne, ce type de pierre devrait être envisagé.

Quant aux formes, dimensions, accessoirisassions de la tombe, cela relève réellement des goûts de chacun ou du budget dont dispose la famille.

Quel matériau choisir pour la pierre tombale

Lorsqu’on discute du choix de la pierre tombale, on entend souvent parler de marbre. Cette appellation est trompeuse. L’artisan qui vend la pierre est appelé marbrier et l’art de la pierre est la marbrerie, mais en réalité, la pierre est du granit. Le granit est moins cher que le marbre, mais surtout beaucoup plus résistant. Il est important d’avoir une pierre qui résiste aux intempéries, au temps et qui ne s’use pas lors de son entretien. Le vrai marbre est utilisé en décoration d’intérieur parce qu’il est plus prestigieux et qu’on peut l’entretenir avec plus de soin.

Vous remarquerez que toutes les tombes ne sont pas en granit. En effet, certaines familles optent pour de la pierre. La pierre ne reluit pas, puisqu’elle est poreuse et ne donne pas cette aspect lisse que peut avoir le granit poli. Son entretien est aussi plus complexe. Avec le temps, la pierre noircie et prend la poussière. Tout comme le granit, la pierre existe en différents coloris. Son principal avantage est son prix. Notez qu’il existe des cimetières qui imposent le choix de la pierre.

D’où vient le granit?

Le granit provient du monde entier. Les couleurs sont multiples et la structure de la pierre est très variées. Certaines sont tachetés, unies, striées ou présentes des variations de couleurs plus ou moins aléatoires. Cette grande variété est due au fait que le granit est en réalité une appellation générale de toute roche à structure grenue, c’est-à-dire composé de grains cristallisés.

Les deux plus gros pays importateurs de granit sont l’Inde et la Chine. Dans ces deux pays, ainsi qu’en Afrique, le granit est plutôt sombre ou noir. En Scandinavie, le granit extrait est de couleur bleue. Il est possible de trouver du marbre rose au Brésil, en Espagne, en Chine et en Inde. Si vous préférez choisir un granit français, il sera probablement gris. La France produit un granit très solide, notamment dans le Tarn.

Par exemple, l’Indian Juparana est un granit rosé qui vient d’Inde ou du Sri Lanka. Le granit bleu lavande peut provenir du Brésil, tout comme le jaune vénitien ou le « gran violet ». Pour les pierres grises ou mouchetées de gris et de blanc, il provient du Tarn ou même de Chine pour le gris zéphir.

Combien coûte une pierre tombale ?

Le prix d’une pierre tombale varie en fonction de plusieurs facteurs. Le premier est le choix de la pierre. Certaines sont bien plus onéreuses que d’autres. La dimension de la tombe est bien évidemment un critère important. Ensuite, il y a le type de pierre funéraire choisi et la forme de la tombe. Un caveau familial ou un monument funéraire sont bien plus imposants et demandent un travail de marbrerie bien plus précis qu’une simple plaque funéraire sur un cavurne.

Il existe certains marbriers qui proposent une simple dalle en pierre à 800 €. Néanmoins, le prix se situe en général autour de 1 500 € pour une pierre tombale classique en granit. Le prix est d’environ 4 000 € pour une tombe un peu plus imposante. Mais le coût peut être largement supérieur si le travail accompli est très important et que la quantité de granit est considérable. Une large concession familiale, surmontée de plusieurs stèles, fantaisies ou fioritures peut s’élever à 30 000 €, voire plus.

Les autres types de pierres tombales

Les considérations habituelles ne concernent pas tous les héritiers ni toutes les familles. Parfois aussi, si le défunt était relativement isolé, il est possible que les ayants droits ne souhaitent pas dépenser autant pour une sépulture. Il existe une solution moins couteuses pour les personnes ayant des budgets plus réduits.

Qu’est-ce qu’une pierre tombale d’occasion ?

Lorsque la commune reprend possession d’une concession, si celle-ci est arrivée en fin de contrat et n’a pas reçu de demandes de renouvellement. Dans ce cas, la mairie transfère les restes humains dans une zone réservée à cet effet dans le cimetière, et rétribue le terrain nu de la concession à un nouvel acheteur. Par la même occasion, la mairie récupère les pierres tombales et tout autre élément de décoration qui ornaient la concession. Si la pierre est en bon état, la mairie peut mettre en place un système d’enchères et remettre la pierre, la stèle ou la plaque en vente.

L’achat d’une pierre tombale d’occasion, vendue aux enchères, peut souvent s’avérer être une bonne affaire. Même si ce type de vente reste rare, il n’est pas inutile de s’y intéresser au moment de choisir une pierre à prix réduit. Certains sites de petites annonces les répertorient.

Peut-on avoir une pierre tombale pour animaux ?

Certains cimetières ont une zone réservée aux animaux de compagnie décédés. Il existe des agences de pompes funèbres qui proposent des services pour les funérailles d’animaux. La sépulture est adaptée à la taille de l’animal. Celle-ci, tout comme pour les humains peut être recouverte d’une plaque de pierre.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page