Si vous êtes en charge de l’organisation des funérailles d’un proche, le choix du cercueil se posera rapidement après le décès. Les agences de pompes funèbres proposent une multitude de cercueils différents mais il n’est pas toujours simple de faire un choix. Quelle est la réglementation en la matière et comment choisir un cercueil adapté ?

La réglementation légale concernant la choix du cercueil

Au moment où le corps du défunt est installé dans le cercueil, on parle de mise en bière. Celle-ci se passe quelques heures après le décès, sauf si les examens médico-légaux se prolongent. Il est donc important de choisir rapidement le cercueil qui sera visible lors des visites des proches au funérarium, lors de son transport vers le cimetière ou vers le lieu de la cérémonie, et finalement, au moment de l’inhumation ou de la crémation.

Lire aussi :

Les articles R 2213-25 à 27 du Code général des collectivités territoriales imposent des règles à suivre concernant le choix du cercueil. Au-delà des choix esthétiques, la loi impose un type de cercueil en fonction du décès ou de la durée de transport de la dépouille.

Par exemple, il faut que le cercueil soit hermétique dans le cas où le défunt était atteint d’une maladie contagieuse telle que définie par un arrêté ministériel. Aussi, depuis 2011, la loi impose qu’une plaque d’identité soit ajoutée sur le haut du couvercle.

Si le cercueil doit être transporté pendant plus de 4 heures, la loi exige l’utilisation d’un cercueil de 22 mm d’épaisseur. Si le trajet dure moins de 2 heures, le cercueil peut faire 18 mm d’épaisseur. Il en va de même pour les transports de 2 à 4 heures, dans le cas où le défunt a reçu des soins de conservation. Quand il s’agit d’un transport pour crémation, le cercueil peut être de 18 mm. Par contre, les transports internationaux ou de plus de 4 heures doivent être réalisés avec un cercueil de 22 mm et hermétiques.

Comment choisir un cercueil ?

Les cercueils présentent obligatoirement 4 poignées et une plaque d’identité doit y être apposée. Les cercueils peuvent être recouverts de tissus capitonnés à l’intérieur, et parfois même un emblème religieux comme une croix, un croissant ou une étoile peuvent le surmonter.

Cercueil pour crémation ou cercueil pour inhumation

Les cercueils destinés à être enterrés sont plus épais et plus résistants que les cercueils à incinérer. Souvent, il s’agit de bois de chêne ou d’orme, qui résistent mieux au temps et à l’humidité. D’autres bois massifs comme le hêtre sont aussi proposés.

Pour une crémation, le cercueil est en matière plus légère et ou en matière composée à base de bois, comme de l’aggloméré. Le cercueil peut aussi être en pin, en peuplier et même en carton. Les cercueils en carton ont l’avantage qu’ils peuvent être recouverts d’impressions de motifs originaux ou personnalisés, comme des fleurs, un ciel étoilé ou la représentation visuelle d’un hobby.

Les différentes options à choisir sur un cercueil

Le cercueil peut être en bois massif ou en matières composées de particules ou de fibres. Le choix du matériau influence largement le prix. D’autres types d’ornements peuvent être choisis. Par exemple, certains préfèrent opter pour un modèle simple et épuré. Alors que d’autres préfèrent prendre un modèle de cercueil avec des moulures ou plus ouvragé. Aussi, il existe des modèles de cercueils différents, comme le modèle américain qui permet de présenter le visage du défunt derrière une vitre. Le cercueil peut être vissé et fermé hermétiquement, alors que d’autres procéderont à la fermeture du couvercle seulement au moment de l’inhumation, préférant exposer la dépouille jusqu’au dernier moment.

Combien coûte un cercueil ?

La multitude d’options rend l’uniformisation du prix d’un cercueil difficile à déterminer. Néanmoins, il est possible de donner une fourchette de prix. Les cercueils en carton ou destinés à la crémation coûtent entre 100 et 650 €. Ils sont plus simples, plus légers et composés de matières moins nobles. Pour les cercueils de 18 mm d’épaisseur, dont nous avons rappelé les conditions précédemment, le prix varie entre 500 et 1000 €. Ceux-ci sont souvent fabriqués à l’aide de bois composé. Lorsque les cercueils de 22 mm sont en bois massif, le prix démarre à 1 500 € pour un cercueil en chêne, jusqu’à 2 500 ou 3 000 € pour un cercueil en acajou avec options.

1 réflexion sur “Choisir un cercueil : comparatif, caractéristiques et prix”

  1. En application de la reglementation funeraire, seules les prestations suivantes sont obligatoires : fourniture d’un vehicule agree pour le transport du corps (avant ou apres la mise en cercueil) d’un cercueil de 22 mm d’epaisseur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page