De belles pivoines ornant le jardin, quel beau spectacle ! Mais lorsqu’une maladie de la pivoine s’invite chez vous et compromet la santé de la plante, que faut-il faire ? Comment sauver une pivoine ? Quel traitement pour redonner vie à vos pivoines ?

Quelles sont les maladies de la pivoine les plus courantes ?

Vos pivoines semblent malades, mais vous ne savez pas ce qu’elles ont attrapé ? Voici les infections que l’on retrouve le plus fréquemment chez la pivoine, et spoiler alert, il s’agit bien souvent de champignons. Comme il existe plus d’une maladie chez la pivoine qui provoque une feuille marron, c’est en observant de plus près et en comparant les symptômes que vous devriez pouvoir diagnostiquer quel est le problème.

Personne s'occupant de pivoines

Botrytis

Le botrytis, plus communément appelé pourriture grise, est un champignon parasite. C’est l’une des maladies qui touchent le plus les pivoines.

Quels sont les symptômes du botrytis ?

Si votre pivoine est infectée par ce champignon, vous allez observer un duvet gris et des taches brunes sur les feuilles et les fleurs. À terme, les parties infectées peuvent se flétrir et se décomposer.

Pourquoi le botrytis attaque-t-il ma pivoine ?

Cette maladie de la pivoine se développe généralement dans des conditions humides.

Mildiou

Autre infection fongique, le mildiou est bien connu des jardiniers puisqu’il touche beaucoup d’autres plantes en plus de la pivoine. Sans traitement, la maladie se propage rapidement et cause un affaiblissement général de la plante.

Comment savoir si mes pivoines sont infectées par le mildiou ?

Des taches jaunes, qui progressivement deviennent grises, apparaissent sur les feuilles. Ces dernières peuvent également se déformer. La maladie évolue en un pourrissement des tiges et des boutons floraux qui ne se développeront pas en fleurs.

Quel est le terrain propice au mildiou ?

Ce champignon se développe par temps chaud et humide.

Cladosporium

Encore un champignon qui met à mal la santé des pivoines arbustives, comme herbacées ou Itoh.

Bouquet de pivoines roses et blanches

Comment reconnaître ce champignon sur ma pivoine ?

Il s’identifie facilement grâce à ces points rouges qui apparaissent sur les feuilles, les tiges et éventuellement aussi les fleurs. Ces petits points s’élargissent progressivement au niveau des feuilles pour se transformer en taches pourpres. Le feuillage brunit comme s’il était brûlé et devient de plus en plus sec.

Dans quelles conditions apparaît ce champignon ?

La saison chaude et humide favorise la contamination des pivoines par le cladosporium. Les périodes prolongées de pluie ou d’humidité élevée peuvent également augmenter le risque d’infection de la plante.

Pourriture blanche du collet

Maladie fongique touchant la pivoine, la pourriture blanche est causée par un champignon du genre Sclerotinia.

Comment savoir si ma pivoine est infectée par la pourriture blanche ?

L’apparition de taches molles et aqueuses sur les tiges, au niveau du collet (juste au-dessus du sol), doit vous mettre la puce à l’oreille. Ces taches se développent rapidement pour envahir toute la tige et provoquent un flétrissement général de la plante. Les parties infectées deviennent blanches avec un aspect cotonneux.

Pourquoi ma pivoine est-elle infectée par la pourriture blanche ?

Ici encore, ce sont des conditions de sol humide et frais qui favorisent l’apparition et la propagation du champignon responsable de la maladie de la pivoine. La présence de débris végétaux autour des plantes accroît également le risque d’infection.

Pourriture des racines

Une autre affection courante de la pivoine est la pourriture des racines.

Quels en sont les symptômes ?

Le flétrissement soudain des feuilles, un jaunissement et un ramollissement des tissus indiquent que les racines de vos pivoines sont probablement en train de pourrir.

Quelle est la cause de ce problème ?

Un excès d’humidité dans le sol ou une mauvaise circulation de l’air autour des racines de la pivoine est souvent à l’origine du problème.

Belles pivoines dans un jardin

Comment soigner des pivoines malades ?

Vous vous imaginiez déjà profiter de vos belles fleurs du jardin et vous faire un magnifique bouquet de pivoines, mais ces dernières sont malades et aucune fleur n’a pointé le bout de son nez. Voici comment les soigner.

Suppression des zones infectées

D’une manière générale, lorsqu’une maladie a atteint votre pivoine, il faut, dans un premier temps, enlever les parties infectées en dépassant sur les zones saines. Attention à ne pas jeter n’importe où ces débris malades. Mieux vaut les porter en déchetterie pour éviter la contamination d’autres plantes du jardin.

Traitement de votre pivoine par fongicide

Les traitements pour soigner une pivoine contaminée par un champignon sont les fongicides. Bien que la bouillie bordelaise soit efficace, nous vous recommandons de privilégier des purins de plantes, qui ne déséquilibrent pas les sols.

Ils peuvent être utilisés aussi bien en traitement curatif que préventif. Attention à les diluer dans de l’eau et à ne pas les utiliser purs.

Pour éradiquer la maladie de la pivoine, le traitement doit se poursuivre jusqu’à la floraison et après chaque pluie.

Quelle prévention pour éviter la maladie des pivoines ?

Mieux vaut prévenir que guérir, n’est-ce pas ? Alors voici les bonnes habitudes pour l’entretien de vos pivoines pour qu’elles continuent d’être en pleine santé.

Drainage et arrosage pour prévenir les maladies fongiques

Nous l’avons vu, l’excès d’humidité est un des facteurs favorisant l’apparition des champignons sur votre plante. Veillez à avoir la main légère au moment de l’arrosage de vos pivoines. Elles n’apprécient pas de baigner dans l’eau.

Pour les pivoines en pot, il est préférable d’arroser une fois que la terre commence à sécher et d’avoir mis en place un bon drainage en amont (pot troué dans le fond et rempli d’une couche de billes d’argile).

Pour les pivoines en pleine terre, le sol doit être drainant et perméable, avec une terre meuble. Tout comme pour une pivoine dans un bac, un arrosage régulier sans excès est de rigueur.

Plantation adéquate pour une croissance optimale

Pour que l’air circule correctement, nous vous conseillons de ne pas planter une pivoine trop proche d’autres plantes.

Il vaut mieux éviter aussi de les planter à un endroit qui a été contaminé par le passé, les spores pouvant survivre de longues années dans le sol.

N’oubliez pas de protéger vos pivoines du froid pour éviter qu’elles ne s’affaiblissent en hiver et qu’elles ne soient plus vulnérables aux maladies.

Soins des pivoines pour éviter qu’elles ne tombent malades

Avec de bonnes conditions de culture, le risque de maladie chez la pivoine est faible. Adoptez donc quelques bonnes pratiques en prévention :

Pivoine blanche avec pétales bien ouverts
  • Ne laissez pas traîner des débris végétaux au pied de vos pivoines.
  • Nettoyez vos outils de jardinage avant et après leur utilisation, notamment pour la taille, pour éviter de propager toute maladie.
  • Évitez d’arroser les feuilles.
  • Renforcez le système immunitaire de vos pivoines au début du printemps en leur vaporisant du purin d’ortie et en enrichissant le sol d’un engrais équilibré.
  • Observez vos pivoines pour remarquer les premiers signes de maladie avant qu’elle ne se propage. Et qu’on se le dise, admirer ces magnifiques fleurs n’est pas vraiment une tâche pénible…

Des plantes en bonne santé, c’est une belle floraison de vos pivoines au printemps dans votre jardin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut