Peu commune dans les jardineries et chez les fleuristes, l’orchidée colombe n’en est pas moins exceptionnelle et elle n’a pas son égal dans le règne végétal ! Celle qui se fait également appeler habenaria radiata ou l’orchidée aigrette est originaire des tourbières du Japon. Sa fleur, lorsqu’elle éclot, prend la forme d’un vol de colombe. Et les pétales aux contours d’une grande finesse sont d’un blanc immaculé. Comment planter un bulbe d’orchidée colombe ? Comment l’arroser et l’entretenir ? Découvrez dans ce qui suit toutes les réponses à vos questions !

Les caractéristiques de l’orchidée colombe

L’orchidée colombe est une plante à bulbes qui fait partie des orchidées terrestres. Ce qui la distingue des espèces épiphytes, telles que l’orchidée vanda, qui poussent sur les arbres. La culture de l’orchidée habenaria radiata demande d’avoir la main verte, car elle n’apprécie pas les grandes variations de température. 

Bien qu’à l’état sauvage, ce soit une orchidée d’extérieur, sous nos latitudes, elle se cultive à l’intérieur. L’orchidée aigrette se plaît entre 12 °C et 15 °C. Elle ne survivrait pas à davantage de chaleur, car ce n’est pas une espèce tropicale. 

La floraison a lieu entre juillet et août et les fleurs délicates mesurent environ 4 cm de largeur. Cette plante vivace à bulbes ne dépasse pas 50 cm de haut. Après la floraison, le feuillage caduc ainsi que les fleurs se fanent. L’orchidée colombe entre alors en dormance jusqu’au printemps suivant. 

La plantation de l’orchidée colombe

Puisque l’orchidée colombe n’est pas toujours facile à trouver chez le fleuriste ou en jardinerie, il est possible d’acheter des tubercules (ou bulbes) dans des commerces spécialisés. 

Le bulbe d’habenaria radiata a besoin d’un substrat léger pour s’épanouir. Plantez-le dans un mélange aux 3/4 de sphaigne et 1/4 de perlite. Placez votre bulbe d’orchidée colombe en position verticale avec la pointe vers le haut sous 1 cm de substrat. 

Juste après la plantation, arrosez avec de l’eau de pluie ou de l’eau déminéralisée. Ensuite, cessez l’arrosage jusqu’à ce que le germe de la plante pointe à la surface du substrat. Puis, une fois que le germe est apparu, gardez le substrat humide jusqu’à ce que la plante commence à entrer en période de dormance au début de l’automne. 

Entretien et culture de l’orchidée colombe

La culture de l’habenaria radiata demande une belle luminosité sans trop de chaleur. Lorsque toutes les conditions sont réunies, l’entretien de l’orchidée colombe est facilité. 

Emplacement et arrosage de l’orchidée colombe

Choisissez un emplacement au soleil sans que les feuilles de l’orchidée colombe ne soient atteintes par les rayons directs. Si les conditions sont réunies, vous pouvez placer votre plante fleurie dans votre serre ou votre véranda. Il est aussi possible de la sortir pendant les beaux jours sur les terrasses et les balcons.

L’arrosage doit être régulier afin de toujours garder la terre de cette plante de tourbière bien humide. Toutefois, faites attention aux excès d’arrosage et à l’eau stagnante qui ferait pourrir les racines de la plante. 

Pendant sa période de croissance, au printemps et en été, un apport d’engrais spécial pour orchidées sera bénéfique à votre plante. Ajoutez du fertilisant 1 fois toutes les 2 semaines dans l’eau d’arrosage. 

Maladies et parasites de l’orchidée colombe

La culture de l’orchidée colombe est peu sujette au développement de maladies et aux attaques de parasites. Seul l’excès d’arrosage est à craindre, car il peut rapidement faire mourir la plante. Lorsque de l’eau stagne dans le sol, cela entraîne parfois un développement fongique racinaire.

Si cette situation devait vous arriver, changez le substrat de votre orchidée colombe et nettoyez son pot. Profitez-en pour couper les racines abîmées avec un outil préalablement désinfecté. Laissez ensuite la plante au repos pendant 2 à 3 jours avant de reprendre les arrosages. 

Multiplication de l’orchidée colombe

La multiplication de l’orchidée colombe la plus facile à réaliser consiste en une division de bulbes souterrains. En effet, les orchidées habenaria radiata survivent et se propagent en donnant naissance, chaque année, à de nouveaux bulbes. Ces derniers sont aussi appelés « racines tubéreuses ». Une plante en bonne santé peut produire jusqu’à 3 bulbes par année et parfois davantage !  

Le moment idéal pour diviser les nouveaux bulbes se situe à la fin de l’hiver. Ils sont alors assez bien formés pour être plus facilement identifiables dans la terre. 

Commencez par retirer délicatement l’orchidée colombe de son pot en veillant à ne pas abîmer les racines. Enlevez à la main la terre qui entoure la motte racinaire jusqu’à atteindre les jeunes tubercules. Munissez-vous d’un sécateur ou d’un couteau propre et désinfecté pour prélever les bulbes. 

Vous pouvez ensuite rempoter votre orchidée colombe et planter les jeunes bulbes dans des pots individuels. 

La culture des orchidées peut rapidement devenir une passion ! De plus, elles ont l’art d’apporter une touche décorative à votre intérieur de manière graphique et naturelle. Découvrez notre sélection d’orchidées d’intérieur faciles à entretenir ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page