Il est de plus en plus fréquent de prévoir soi-même ses obsèques afin de libérer sa famille d’une contrainte émotionnelle et financière dans un contexte parfois sujet à des discordes. Pour aider la famille à faire son deuil sans se soucier de l’organisation des funérailles, le défunt peut régler bon nombre de choses lui-même, avant sa mort. Il existe différents types de contrats de prestations et d’assurances qui permettent à la famille de couvrir les frais d’obsèques. Le contrat obsèques en prestations est le contrat le plus complet en ce qui concerne l’organisation et le financement des obsèques.

Pourquoi prendre un contrat d’assurance obsèques en prestations?

Il existe plusieurs raisons qui poussent à prendre un contrat obsèques. La première est tout simplement personnelle, puisqu’il vous garantit des funérailles qui respecteront à la lettre vos volontés. Le contrat est rédigé et souscrit dans une agence de pompes funèbres qui règle, en votre présence et selon vos volontés, les modalités de votre enterrement.

Lire aussi : Enterrement civil : cérémonie non religieuse (laïque)

Pour une organisation selon les volontés du défunt

Vous allez pouvoir choisir entre l’inhumation ou la crémation, ainsi que le type de service funéraire que vous souhaitez. Par exemple, vous pouvez opter pour une cérémonie civile ou religieuse. Vous pouvez ajouter n’importe quelle clause afin de préciser le moindre détail d’organisation, comme demander la lecture d’un texte spécifique ou la diffusion d’une musique de son choix pendant les obsèques. Le contrat prendra en compte une multitude de choix auxquels sont normalement confrontés les proches qui doivent veiller au bon déroulement des obsèques de la personne décédée. Ainsi, selon votre convenance, vous irez jusqu’à choisir les poignées du cercueil, le type de sépulture, de caveau, d’urne ou du monument funéraire.

En plus de garantir des obsèques qui respectent à la lettre les souhaits du souscripteur, cela permet aux successeurs de vivre leur deuil en toute sérénité. Les membres de la famille n’auront plus à se soucier de détails qui leur paraîtront futiles à régler, alors qu’ils traverseront une période difficile. Ils seront aussi rassurés de savoir que la cérémonie correspond aux dernières volontés de la personne qui leur était chère et qu’ils viennent de perdre.

Pour un financement par le souscripteur

En plus des avantages purement organisationnels qu’offrent les contrats d’assurance obsèques, ils permettent aussi au souscripteur de garantir la bonne exécution de ses obsèques puisqu’il en aura déjà couvert les frais. Le paiement par mensualité, annualité ou en une fois sert à déposer des fonds qui seront débloqués et utilisés par les pompes funèbres que vous avez choisies pour financer les obsèques organisées selon vos conditions.

Cette prévision de capital servira à soulager financièrement la famille puisque vous aurez déjà réglé vous-même vos obsèques. En général, le montant déposé par le souscripteur varie entre 1 000 et 10 000 euros. Il se peut que ce montant soit largement supérieur si l’agence de pompes funèbres estime que les obsèques auxquelles vous avez souscrites sont très onéreuses.

Comment fonctionne le contrat obsèques?

Le contrat obsèques est un contrat d’assurance en prestations. Cela indique bien qu’il s’agit d’un contrat d’assurance qui lie le souscripteur à une compagnie d’assurance. Bien que la pompe funèbre joue le rôle de liaison entre les deux parties, puisque c’est elle qui gère l’organisation des funérailles, le contrat financier est bien signé entre le souscripteur et l’assureur. C’est aussi l’assurance qui gère les flux financiers. Le montant du contrat dépend des multiples choix du défunt et des tarifs de la pompe funèbre qui remet un devis personnalisé. La somme inscrite sur le devis est en principe la somme à laquelle souscrit le défunt, puisqu’elle couvrira l’ensemble des prestations.

Il faut tout de même indiquer que cette solution peut, dans de rares cas, engendrer des frustrations auprès de certains membres de la famille qui peuvent considérer l’organisation des obsèques comme une étape dans leur processus de deuil. Aussi, il est parfois troublant pour le souscripteur de prévoir les modalités de son propre enterrement. Enfin, il se peut que la somme prévue dans le contrat soit légèrement supérieure au moment des obsèques. Si c’est le cas, c’est à la famille de payer la différence. Au contraire, si le capital disponible est supérieur à la facture finale des pompes funèbres, l’excédent financier est divisé entre les héritiers et le conjoint.

Aussi, les assurances prévoient une période de carence. En fonction de l’assurance pour laquelle vous avez opté, elle peut être d’un ou de deux ans. En général, le décès suite à une longue maladie ou le suicide ne sont pas couverts par cette assurance s’ils arrivent durant cette période de carence. Dans ces deux cas, l’argent est remboursé et la famille récupère l’argent cotisé jusqu’alors.

Les autres types de contrats d’assurance

Le contrat obsèques n’est pas le seul à intervenir en cas de décès. Il existe aussi le contrat prévoyance et le contrat en capital. Le contrat prévoyance est un fonds perdu dans lequel on cotise en cas de bouleversement majeur dans la vie du foyer. Ce fonds peut être débloqué si le souscripteur décède ou est dans un cas d’invalidité grave. L’argent versé par le souscripteur servira alors à soutenir la famille en situation financière délicate ou à couvrir les frais d’éducation des enfants par le biais d’une rente versée jusqu’à un âge déterminé. Attention, le contrat prévoyance n’est pas une assurance-vie.

Dans le cas de l’assurance-vie, les sommes cotisées constituent un capital à verser en cas de décès. Cela veut dire que les héritiers récupèrent l’argent lors du décès. Alors que le contrat prévoyance inclut une échéance. Il s’agit d’une période déterminée de votre vie pendant laquelle vous prévoyez d’aider vos proches en cas de décès ou d’invalidité. Lorsque le décès survient, l’assureur calcul le capital disponible en fonction de ce que le souscripteur avait déjà cotisé jusque-là. Si vous estimez devoir aider financièrement vos enfants jusqu’à vos 60 ans et que vous dépassez cet âge, l’argent versé sera perdu.

Le contrat en capital est proche du contrat obsèques en prestations, sauf qu’il ne couvre que l’aspect financier des obsèques. Il s’agit de soulager financièrement votre famille en leur enlevant le poids du prix des obsèques. Tout comme le contrat en obsèques, vous placez de l’argent de façon mensuelle, trimestrielle, annuelle ou en une fois sur un fonds, et lors de votre décès, l’argent est débloqué. Votre famille ne peut l’utiliser que pour régler vos obsèques. L’excédent leur est intégralement reversé. Cette formule d’assurance est moins complète que le contrat obsèques puisqu’il ne prend pas en compte les choix du souscripteurs en matière d’organisation des obsèques. Il reste donc le choix à la famille de régler les détails pratiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page