Êtes-vous tombé sous le charme de ces petits arbres en pot ? Le bonsaï est une plante miniaturisée qui vit pendant parfois des centaines d’années grâce aux soins de jardiniers attentionnés. Contrairement aux idées reçues, la culture du bonsaï n’est pas réservée qu’aux spécialistes. En notant que vous avez un peu le pouce vert, l’un de ces arbres peut tout à fait décorer votre intérieur ou votre jardin. Comment s’occuper d’un bonsaï ? Parmi les bonsaïs, il existe une multitude d’espèces différentes et certaines sont plus faciles d’entretien. Voici nos conseils pour réussir l’entretien d’un bonsaï !

Bouquet de tulipes dès 29.95€
Bouquet de mimosa dès 34.95€
Douceur d'hiver dès 29.95€
Brassée d'anémones et renoncules - Poissons dès 51.95€

Les caractéristiques du bonsaï

Le terme « bonsaï » provient du japonais et signifie « arbre cultivé en pot ». Les bonsaïs peuvent se cultiver aussi bien comme des plantes vertes d’intérieur que d’extérieur. En effet, les bonsaïs sont à l’origine des arbres tels qu’ils existent dans la nature. Ce ne sont pas des espèces naines comme il est commun de le penser. 

Ainsi, il existe de nombreuses essences d’arbres qui sont cultivées en tant que bonsaïs. En fonction de leurs besoins en lumière, en humidité et en chaleur, ils se cultivent soit dans une maison, soit dans un jardin. 

Le bonsaï d’intérieur est généralement un arbre qui provient de régions tropicales où les températures sont plus douces. Chez vous, offrez-lui une exposition à la lumière, mais sans soleil direct. Notez également que le bonsaï d’intérieur a besoin de vivre une partie de l’année en plein air. Par conséquent, vous avez besoin d’un jardin ou d’un balcon pour pouvoir le sortir pendant la saison chaude. 

Bonsaï d'intérieur

Le bonsaï d’extérieur est généralement un arbre qui provient de régions où le climat est similaire à celui de la région où vous habitez. Ainsi, vous pourrez placer votre plante miniature dans votre jardin, sur votre terrasse ou votre balcon. 

Cultivés comme plantes d’extérieur, les bonsaïs ont besoin de la lumière du soleil plusieurs heures par jour au minimum. La plupart des conifères préféreront une exposition de plein soleil. 

Quant à l’entretien du bonsaï, chaque espèce demande des soins particuliers. De manière générale, les conifères ainsi que les ficus sont les moins exigeants en matière de soins. Cela dit, il est important de bien se renseigner avant l’achat ou la livraison de votre petit arbre. Bien sûr, il existe quelques règles de base au niveau notamment de l’arrosage du bonsaï et de son rempotage. Et nous partageons avec vous quelques conseils pratiques un peu plus loin. 

Origine et Histoire du bonsaï

La culture du bonsaï provient à l’origine d’une ancienne tradition chinoise. Cette tradition fut introduite au Japon à l’époque de Heian entre 794 et 1192. Les techniques utilisées en Occident proviennent principalement du Japon où cette tradition est devenue un art qui a été largement codifié. 

Au 19e siècle, les échanges commerciaux entre le Japon et l’Europe font connaître les bonsaïs aux Français. Ces arbres, souvent centenaires, symbolisent le raffinement japonais aux yeux des Européens. Ils ont été introduits lors de l’exposition universelle de Paris, en 1878. 

Depuis ce temps, la culture et l’entretien du bonsaï au Japon ont été élevés au rang d’art. Et les bonsaïs centenaires font maintenant partie du patrimoine national du pays. Par conséquent, ils ne sont plus commercialisés. 

Entretien du bonsaï

L’entretien du bonsaï possède quelques règles d’or qui s’appliquent pour toutes les essences d’arbres. Elles concernent notamment l’arrosage et le rempotage du bonsaï

Arrosage du bonsaï

L’arrosage du bonsaï est crucial pour sa croissance et son bien-être. En effet, parce qu’il vit dans une petite quantité de terre, celle-ci tend à vite s’assécher. Toutefois, vous devez aussi savoir que les racines des bonsaïs peuvent se mettre à pourrir à cause des excès d’arrosage. 

Arrosez lorsque le substrat est asséché sur la moitié supérieure. Les bonsaïs à aiguilles, tels que l’if ou le pin, ont besoin de plus d’eau que les bonsaïs à feuilles. Lorsque c’est possible, utilisez de l’eau de pluie pour l’arrosage. Autrement, utilisez de l’eau douce contenant peu de calcaire et peu de chlore. 

Il existe une astuce de jardinage pour savoir quand arroser : soupesez le pot du bonsaï. Avec un peu de pratique, vous finirez par connaître le poids du pot lorsque vient le temps d’arroser. 

Bouquet de tulipes dès 29.95€
Bouquet de mimosa dès 34.95€
Douceur d'hiver dès 29.95€
Brassée d'anémones et renoncules - Poissons dès 51.95€

Rempotage du bonsaï

Le rempotage du bonsaï est nécessaire afin de renouveler le substrat de la plante et de lui offrir un peu plus de place pour ses racines. 

Si vous souhaitez voir votre bonsaï grandir, vous pouvez le rempoter chaque année. Une fois qu’il aura atteint la hauteur souhaitée, vous pourrez espacer les rempotages. Généralement, il faut rempoter tous les 3 ans les bonsaïs au feuillage caduc et les jeunes conifères. Pour les conifères plus âgés, vous pouvez les rempoter tous les 5 à 8 ans. 

Rempotage d'un bonsaï

Les maladies et parasites du bonsaï

Vous l’aurez compris, il existe autant de bonsaïs différents qu’il y a d’arbres acceptant la culture en pot. Aussi, les maladies et parasites du bonsaï sont variés, mais cela ne veut pas pour autant dire que votre petit arbre est susceptible de tous les attraper. 

Parmi les champignons et les parasites les plus courants, vous retrouverez :

  • l’oïdium ;
  • la fumagine ; 
  • les aleurodes ;
  • les pucerons ;
  • les araignées rouges ;
  • les cochenilles ;
  • les chenilles.

Pour prévenir l’apparition de maladies ou de parasites, nous vous conseillons d’éviter de placer votre bonsaï sur le sol, sous une plante, sous un arbre ou à l’ombre d’une haie. Nettoyez également vos outils après chaque utilisation (ciseaux, sécateur, etc.). 
Les bonsaïs sont bien plus que des arbres en pot, ce sont de véritables sculptures vivantes qui invitent à la méditation. Un bonsaï constitue un cadeau significatif à offrir à une personne qui vous est chère. C’est également une plante que l’on s’offre à soi-même. Recevez un bonsaï en quelques clics seulement grâce à la livraison à domicile et découvrez l’art du bonsaï !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut