Les azalées font partie de la famille du rhododendron. Ce sont de beaux arbustes à fleurs qui peuvent être cultivés à l’intérieur comme à l’extérieur. Avec leurs fleurs lumineuses et colorées, ils subliment n’importe quel jardin ou maison. Et si vous connaissez les bons trucs et astuces, cultiver des azalées n’est pas si compliqué ! Qu’il s’agisse du choix du sol, du lieu de plantation ou de la fertilisation, certains détails de culture sont importants. À la fin de cet article, vous saurez comment en prendre soin et la faire fleurir chaque année. Suivez le guide !

L’azalée : les caractéristiques de cet arbuste fleuri

L’azalée ou azalea fait partie du genre rhododendron depuis le 19e siècle. Cela n’a pas toujours été le cas, car entre azalea et rhododendron, il existe des différences notables d’un point de vue botanique. 

Aussi, chez les botanistes comme chez les personnes amatrices d’arbustes fleuris, la distinction persiste entre ces plantes.Les azalées peuvent être classés selon deux catégories : les azalées à feuilles caduques et les azalées à feuilles persistantes

Comme cette plante est un arbuste, la durée de vie d’une azalée s’étend de 10 à 15 ans. Pendant ces années, elle offre de magnifiques floraisons aussi bien comme plante d’intérieur que comme plante d’extérieur. La floraison de l’azalée s’étend de décembre à mai selon les variétés, mais elle dure facilement de 3 à 4 mois !

Azalée fleurie en pot

Sachez que cet arbuste n’est pas fait pour les climats chauds et secs. D’ailleurs, les conditions climatiques deviennent difficiles pour lui lorsque la température dépasse 25 °C. En effet, il faut savoir que cette plante originaire du Japon et de Chine, principalement, pousse à l’état naturel sur les pentes montagneuses où les nuits sont fraîches. 

L’azalée du Japon ou azalea japonica fait partie des variétés particulièrement prisées. Cette variété arbore des fleurs blanches, roses, rouges ou mauves recouvrant presque tout le feuillage au printemps. 

Enfin, si vous avez des enfants ou des animaux de compagnie, il vous faudra prendre quelques précautions, car les fleurs et les feuilles de cette plante vivace fleurie sont toxiques.

Comment planter une azalée ? 

Réussir la plantation de ces jolis arbustes est l’un de ces secrets de culture. Une fois bien installés, ils ne demandent pas beaucoup d’entretien. 

Azalée blanche

Choisir la bonne période de plantation

La première étape consiste à planter votre arbuste à la bonne saison. Le meilleur moment pour la plantation est l’automne ou le printemps en dehors des périodes de gel.  

Choisir la bonne exposition

En extérieur, l’azalée aux feuilles persistantes préfère une ombre légère, alors que l’azalée caduque a besoin du soleil du matin pour bien fleurir. Dans tous les cas, évitez les expositions brûlantes au soleil de l’après-midi. 

En intérieur, les azalées aiment les emplacements lumineux, mais sans soleil direct et éloigné des sources de chaleur.

Choisir la bonne terre de plantation

Ces arbustes poussent naturellement dans des sols acides et humifères. C’est la raison pour laquelle l’ajout de terre de bruyère est recommandé lors de la plantation. Et si votre azalée se satisfera d’un sol au pH neutre, évitez à tout prix les sols calcaires.

Planter une azalée en pot

Choisissez un pot de 30 cm de diamètre au minimum et assez profond. Comme pour la plupart des plantes en pot, commencez par placer une couche de billes d’argile au fond du pot. Puis préparez un mélange de terreau de feuilles et de terre de bruyère (50/50). 

Placez votre azalée au fond du pot et recouvrez les racines avec la terre. Finissez par un arrosage généreux. Installez votre azalée près d’une fenêtre exposée à l’est ou au nord.

Planter une azalée dans le jardin

Commencez par creuser un trou de 80 cm de diamètre et de 50 cm de profondeur. Ensuite, ameublissez la terre au fond du trou. Puis ajoutez une couche de terre préparée avec un mélange de terre de jardin et de terre de bruyère (ou du terreau de feuilles). 

Placez votre arbuste au fond du trou en veillant à ne pas l’enterrer trop profondément, car les racines de l’azalée sont superficielles. 

Finissez par un arrosage copieux et maintenez le sol humide pendant les mois qui suivent la plantation. Pour vous aider à maintenir l’humidité en été, installez un paillage au pied de votre azalée. Et pour cela, vous pouvez utiliser de l’écorce de pin. 

Fleurs roses de l'azalée

Comment réussir l’entretien d’une azalée ?

L’entretien de cette belle plante fleurie se limite simplement à l’arrosage et à la fertilisation de la plante. 

Comment arroser une azalée ? 

Pour l’arrosage de votre arbuste, utilisez toujours de l’eau non calcaire. L’eau de pluie est idéale si vous avez la possibilité de la récupérer. 

Notez également que les azalées ont besoin d’un apport d’eau plus abondant pendant les périodes de chaleur. Toutefois, les azalées à feuilles persistantes ont besoin de moins d’eau que les azalées à feuillage caduc. 

À partir du début du printemps et jusqu’au début de l’automne, ajoutez de l’engrais à l’eau d’arrosage une fois par mois. Choisissez un engrais spécial rhododendron. 

Comment sauver une azalée ? 

Si votre azalée présente des signes de décoloration ou de jaunissement, apportez un engrais riche en fer et en magnésium. Vérifiez également le taux de calcaire de l’eau et du terreau. 

Si votre arbuste commence à brunir au niveau des feuilles et des bourgeons, alors il peut s’agir d’un excès d’eau d’arrosage ou d’un sol qui n’est pas assez drainé. Dans ce cas, réduisez les apports d’eau ou ajoutez davantage de terre de bruyère dans le sol. 

Si les feuilles ternissent et les bourgeons présentent des difformités, il peut s’agir d’une invasion d’araignées rouges. Cela arrive fréquemment aux azalées d’intérieur lorsque la température est trop chaude ou que l’air est trop sec. Dans ce cas, douchez votre plante, puis brumisez son feuillage régulièrement. 

Comment faire refleurir une azalée d’extérieur ?

Chaque printemps, apportez un engrais longue durée à la surface du sol au pied de votre arbuste. Incorporez du compost ou du fumier bien mûr en griffant la surface de la terre avec une griffe ou un râteau. 

Comment faire refleurir une azalée d’intérieur ?  

Pour faire refleurir votre arbuste d’intérieur, une période de fraîcheur est nécessaire. 

Pendant l’automne et l’hiver, placez votre azalée dans un endroit frais. La température idéale se situe autour de 10-16 °C la nuit. Je vous conseille donc de sortir votre azalée à l’extérieur tant qu’il ne gèle pas. 

Apportez de l’engrais liquide dès le mois de mars. Et pensez à rempoter votre arbuste tous les 2 ou 3 ans.

Comment réussir la taille d’une azalée ? 

L’azalée est un arbuste qui n’a pas besoin de taille d’entretien. Toutefois, si vous souhaitez réaliser une légère taille d’ornement, procédez après la période de floraison. 

Azalée rose

Lutter contre les maladies et les parasites de l’azalée

Les azalées sont des plantes naturellement résistantes aux maladies et aux parasites. Toutefois, lorsque les conditions de culture ne sont pas optimales, ces arbustes sont plus sensibles aux attaques :  

  • Le champignon phytophthora cinnamomi, s’installe sur les racines de l’azalée lorsque le sol n’est pas assez drainant. Lorsque les azalées sont atteintes par ce champignon, il n’y a pas de solution pour les sauver et la seule chose à faire est de brûler la plante. 
  • Chez les azalées en pot, ce sont souvent les pucerons et les araignées rouges qui attaquent la plante. Mais ces derniers sont assez faciles à faire disparaître, simplement en douchant la plante, puis en l’aspergeant d’un mélange de savon noir et d’eau.

À présent, vous connaissez toutes les astuces pour faire fleurir votre azalée et prendre soin de votre arbuste toute l’année. Découvrez d’autres plantes fleuries qui s’épanouissent aux beaux jours à travers notre sélection de plantes star du printemps !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut