L’anthurium warocqueanum est une merveille végétale dont le feuillage est l’atout majeur. Ses longues feuilles veloutées ont une coloration vibrante d’un beau vert foncé. Si l’anthurium warocqueanum n’est pas la plante la plus facile à entretenir, sa culture est à la portée de tous. À travers ce guide d’entretien, appliquez facilement tous les soins nécessaires à l’anthurium warocqueanum. Suivez nos conseils de culture : lumière, humidité, arrosage, et bien plus encore !

Anthurium warocqueanum : caractéristiques et origines

L’anthurium warocqueanum est originaire d’Amérique du Sud et notamment de la Colombie. Bien que dans son milieu naturel cette plante soit tropicale, elle a gagné de la popularité à travers le monde en tant que plante d’intérieur

Ce sont ses grandes feuilles vert profond et joliment nervurées qui lui confèrent un tel succès ! Comme de nombreuses autres variétés de la même espèce, les feuilles d’anthurium warocqueanum possèdent une légère forme de cœur. 

Dans son milieu naturel, cette plante vivace tropicale est épiphyte. Autrement dit, elle pousse sur d’autres végétaux – se servant de leurs branches comme support – et non à même le sol. Ce qui explique que l’anthurium warocqueanum ne pousse pas dans une terre ou un terreau classique. 

Je partage avec vous un peu plus loin mes conseils pour le choix du substrat de culture. Et cela, de manière à favoriser un bon drainage de l’eau et une bonne aération au niveau des racines. Ce qui constitue deux des principaux secrets de culture de cette belle plante verte !

Enfin, sachez que l’anthurium warocqueanum peut être toxique en cas d’ingestion. Par conséquent, je vous conseille de choisir un emplacement hors de portée des jeunes enfants et des animaux de compagnie. 

Les secrets d’entretien de l’anthurium warocqueanum

Quelles conditions réunir pour réussir la culture de l’anthurium warocqueanum ? C’est ce que nous allons voir ensemble en abordant tous les paramètres importants : lumière, humidité, température, arrosage et engrais. 

Brassée de roses multicolores dès 26.95€
Nuage de tendresse dès 39.95€
Instant complice dès 49.95€
Brassée de pivoines et son coffret Rituals dès 57.95€

Quelle luminosité est la plus adaptée ? 

Une lumière vive, mais sans exposition directe aux rayons du soleil est ce qui favorisera le mieux la croissance de votre plante d’intérieur. Toutefois, une exposition à une luminosité moins importante ne l’empêchera pas de pousser, sa croissance sera simplement ralentie. 

À l’inverse, l’excès de lumière s’avérera nocif. En effet, le soleil direct peut brûler votre plante et faire apparaître des taches marron sur les feuilles. 

De quelle température a besoin l’anthurium warocqueanum ?

Dans la forêt tropicale d’où l’anthurium warocqueanum est natif, la température et l’humidité sont élevées. Aussi, la meilleure température pour cette plante verte se situe entre 20 et 30 °C. Toutefois, elle pousse aussi à des températures un peu plus basses (18-19 °C), mais sa croissance sera ralentie. 

Une température constante est aussi à privilégier par rapport aux chutes soudaines de températures. Aussi, veillez à éloigner votre anthurium warocqueanum des courants d’air, des sources de chaleur et de l’air climatisé. 

Quel taux d’humidité est le plus adapté ? 

Un taux d’humidité élevé est le meilleur ami de cette plante tropicale ! Heureusement, l’anthurium warocqueanum est capable de s’adapter à une humidité ambiante autour de 50 à 60 %. Cela dit, un taux entre 70 et 90 % permet une croissance luxuriante de ses feuilles veloutées.  

En hiver, au moment où vous allumez le chauffage, vous devrez veiller à ce que le taux d’humidité ne descende pas en dessous de 50 %. Et pour cela, plusieurs astuces existent : 

  • Installez un humidificateur.
  • Placez votre plante dans une salle de bain lumineuse.
  • Réunissez plusieurs plantes d’intérieur les unes à côté des autres pour créer un microclimat.
  • Placez un plateau rempli de billes d’argile humide sur lequel vous pourrez déposer vos plantes d’intérieur.
Brassée de roses multicolores dès 26.95€
Nuage de tendresse dès 39.95€
Instant complice dès 49.95€
Brassée de pivoines et son coffret Rituals dès 57.95€

Comment réussir l’arrosage?  

Gardez à l’esprit que cette plante craint davantage les excès d’eau que le dessèchement. En effet, l’arrosage surabondant peut lui être fatal en faisant pourrir ses racines. Une fois le processus enclenché, des champignons peuvent s’installer dans le système racinaire et faire mourir la plante. 

Autrement dit, arrosez régulièrement, mais sans apporter de trop grandes quantités d’eau. Bien entendu, la fréquence d’arrosage varie selon la température et la saison. 

Toutefois, je vous conseille de prendre en compte quelques règles générales concernant l’arrosage : 

  • L’anthurium warocqueanum a besoin de plus d’eau en période de croissance (apparition de nouvelles feuilles).
  • Les besoins en arrosage diminuent pendant l’hiver. 
  • L’eau à température pièce et faible en calcaire est toujours préférable avec les plantes d’intérieur.
  • Le substrat doit avoir le temps de sécher en surface entre deux arrosages. 

Quel terreau utiliser ?

L’anthurium warocqueanum nécessite un terreau léger et bien drainé. Vous pouvez utiliser par exemple de la mousse de sphaigne ou encore de la fibre de coco comme complément à votre terre de jardin. Aussi, le mélange idéal est composé de :

  • 1/2 de mousse de sphaigne 
  • 1/4 de fibres de coco 
  • 1/4 de terre du jardin ou terreau

Notez que le rempotage des anthuriums se réalise tous les 2-3 ans.

Quel engrais utiliser ? 

L’anthurium warocqueanum cultivé en pot a besoin d’apports d’engrais. En effet, les plantes en pot ont un accès limité à l’eau et aux nutriments, contrairement aux plantes qui poussent dans le sol d’un jardin. Une fois que le substrat ou le terreau est épuisé en nutriments, il est nécessaire d’apporter de l’engrais.

Idéalement, choisissez un engrais biologique équilibré en phosphore, azote et potassium. Les engrais liquides sont également faciles à utiliser puisqu’il suffit de les ajouter dans l’eau d’arrosage. 

Apportez de l’engrais à votre plante, environ une fois toutes les 3 semaines pendant tout le printemps et l’été. 

Comment faire une bouture d’anthurium warocqueanum ? 

Dans la nature, la propagation de l’anthurium warocqueanum se fait à l’aide de ses racines aériennes. À la maison, vous pouvez multiplier votre anthurium warocqueanum en réalisant des boutures. 

Pour faire des boutures d’anthurium warocqueanum, coupez des tiges matures portant plusieurs feuilles. Vous pouvez ensuite retirer toutes les feuilles des tiges à l’exception de la feuille qui se situe au sommet. 

Placez ensuite les tiges dans des petits verres d’eau afin qu’elles développent leurs propres racines. Maintenez les boutures dans un lieu chaud et humide. Vous pourrez ensuite planter les boutures directement dans le terreau, une fois que les boutures commenceront à former de nouvelles feuilles. 

Vous souhaitez en apprendre davantage sur la culture de l’anthurium ? Découvrez mes astuces pour faire refleurir un anthurium andreanum ou scherzerianum. 

Brassée de roses multicolores dès 26.95€
Nuage de tendresse dès 39.95€
Instant complice dès 49.95€
Brassée de pivoines et son coffret Rituals dès 57.95€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut