De notre naissance au jour de notre disparition, les réseaux sociaux nous accompagnent et sont devenus une chronique presque quotidienne de notre vie. Tous les moments importants pour la famille, les enfants, les amis et collègues, y sont stockés sous forme de photographies, de selfies, de vidéos, ou de messages postés sur un mur. C’est encore plus vrai pour le réseau Facebook, de loin le préféré des Françaises et des Français qui sont plus de 35 millions à l’utiliser activement chaque mois. Lors d’une disparition et du deuil qui la suit, conserver cette trace numérique essentielle est une préoccupation légitime des proches. Cependant, parmi les formalités nombreuses qu’entraîne inéluctablement la perte d’un être aimé, la transformation des comptes de réseaux sociaux peut paraître complexe. On peut aussi tout simplement oublier de gérer cet aspect pourtant majeur de la mémoire du défunt qu’on souhaite honorer. Voici quelques conseils pratiques pour transformer sans difficulté un compte Facebook en compte de commémoration.

Qui peut s’en occuper ?

C’est souvent la première question que l’on se pose, et la plus importante : qui peut transformer le compte du ou de la disparue ? Nous conseillons de désigner ce que Facebook appelle un “contact légataire”. Exactement comme une sorte d’exécuteur testamentaire en version numérique, il lui incombera de gérer les conséquences du décès pour ce qui concerne le compte Facebook. Il pourra ainsi modifier les photos de profil et de couverture, accepter ou non de nouveaux amis, ou par exemple déposer un message d’hommage annonçant le décès du titulaire du compte. S’il décide de créer un espace dédié aux hommages, il peut choisir qui a le droit de les publier ou de les lire. Important à noter : à ce jour, Facebook n’autorise à choisir les contacts légataires que parmi ses propres amis Facebook. Il est possible de modifier ou de retirer le nom de son contact légataire à tout moment sans difficulté.

Automatique ou pas ?

Attention, la transformation d’un compte Facebook en compte de commémoration n’est pas tout à fait automatique. C’est bien le propriétaire ou le contact légataire qui doivent décider si le compte est supprimé (lorsque Facebook est informé du décès) ou s’il est transformé. Pour choisir, la manipulation est plutôt facile à effectuer. Pour supprimer le compte après le décès: il faut cliquer sur le menu déroulant du compte, puis sur Paramètres, Gérer le compte, puis Supprimer le compte, puis Demander la suppression du compte après le décès. Pour désigner le contact légataire, l’opération est presque identique: aller dans le menu profil, puis cliquer sur Paramètres, Gérer le compte, puis désigner un contact légataire. Un message sera adressée à la personne avec toutes les instructions à suivre.

Comment fonctionne le compte de commémoration ?

Les publications ne disparaissent pas et suivent les même règles d’affichage que celles que la personne avait choisies de son vivant. Pour ce qui concerne les publications sur le journal de commémoration, elles obéissent aux paramètres de confidentialité définies pour le compte. Il n’est pas possible de se connecter à un compte de commémoration (pour lire des messages privés par exemple), comme il est impossible de le modifier en l’absence de contact légataire. Enfin, d’un point de vue plus formel: la mention “En souvenir” précède le nom de la personne décédée. Le compte n’apparaîtra plus dans les suggestions d’amis, notamment dans la section “Vous connaissez peut-être…”.

Lire aussi : Du deuil normal au deuil pathologique : symptômes, causes et traitements

Comment signaler un décès à Facebook ?

La voie la plus aisée est de contacter Facebook et de lui faire parvenir un acte de décès du titulaire du compte. Si l’on ne possède pas d’acte de décès, il faudra alors fournir une preuve du lien (un livret de famille par exemple) mais aussi un document mentionnant le décès, comme une notice nécrologique d’un journal. Pour aller plus loin et accéder au compte de la personne disparue dans les mêmes conditions qu’un contact légataire, sans avoir été formellement désigné, il faudra engager des démarches, notamment judiciaires pour obtenir une injonction du tribunal. Il est possible, pour les proches, de contacter Facebook pour obtenir des informations sur le compte d’une personne décédée. Pour partager des souvenirs et hommages sans passer par le compte de commémoration ni par un espace public dédié aux hommages, il est possible de créer un groupe ouvert ou fermé selon le choix de la famille.

Lire aussi :

1 réflexion sur “Transformer un compte Facebook en compte de commémoration”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page