Tout savoir sur le Pilea

Tout savoir sur le Pilea

Le pilea peperomioides séduit par sa forme aérienne et graphique très tendance pour décorer les intérieurs. Cette plante verte est aussi communément appelée la plante du missionnaire ou la plante à monnaie chinoise, car elle a la réputation de porter bonheur. Le pilea est une plante qui convient à tous les amateurs de verdure, même ceux qui oublient à l’occasion un arrosage. Comment réussir l’entretien du pilea ? Comment réaliser une bouture de pilea ? Voici tous nos conseils de culture pour prendre soin de cette charmante plante tropicale. 

Les caractéristiques du pilea

Pilea peperomioides est une variété dont la taille est assez petite pour être cultivée comme plante d’intérieur. Le genre pilea peperomia regroupe plus de 600 espèces différentes. Elle fait partie des plantes vertes de la famille des urticacées, comme les orties. Contrairement à ce lien de parenté, le pilea peperomioides ne pique pas. Cette plante n’est également pas toxique pour les chats, les chiens et les enfants. 

Cette plante tropicale originaire du Sud-Est asiatique ne supporte pas le froid. C’est la raison pour laquelle, sous nos latitudes, la culture en intérieur est préconisée. En jardinerie et chez votre fleuriste, le pilea est vendu dans de petits pots de fleurs et leurs tailles dépassent rarement les quelques centimètres. Étant donné que sa croissance est assez lente, il restera de petite taille pendant plusieurs années. Par conséquent, c’est une plante idéale à placer sur une étagère ou sur un bureau. 

Le pilea peperomioides possède des feuilles rondes et lustrées dont la forme rappelle celle des pièces de monnaie. Le feuillage pousse autour d’une tige centrale ligneuse. Étant donné que les feuilles se tournent vers la source de lumière la plus importante, nous vous conseillons de tourner régulièrement le pot pour obtenir un feuillage uniforme. 

Origine et Histoire du pilea

Le pilea a été identifié par Ludwig Diels en 1912. Ce botaniste allemand devait penser que la forme de cette plante rappelait beaucoup celle du peperomia, car le nom pilea peperomia signifie « pilea qui ressemble à un peperomia ».

Mais il semblerait que ce soit un missionnaire norvégien Agnar Espegren qui a rapporté avec lui de Chine un pilea peperomioides en 1945. À son arrivée en Norvège, Agnar Espegren a fait le tour du pays afin de partager son expérience sur sa vie de missionnaire. Au terme de ses conférences, il donnait des boutures de pilea à ceux qu’il rencontrait. Et c’est ainsi que cette plante verte au nom de plante du missionnaire commença à voyager de main en main. Elle gagna alors rapidement le cœur des Scandinaves, des Allemands et des Français. Elle resta ainsi longtemps une plante non commercialisée que l’on s’échangeait entre amis. À présent, les pileas sont devenus populaires dans tout le monde occidental. 

Du côté de la Chine, perdure la légende qui veut que l’on enterre une pièce de monnaie au pied de sa plante. Cette tradition de longue date est censée porter bonheur et prospérité. 

Entretien du pilea

L’entretien du pilea est semblable à celui de la majorité des plantes d’intérieur. Elle apprécie une exposition ensoleillée et supporte bien un peu de soleil direct. Le pilea peperomioides doit toujours être cultivé à une température supérieure à 10 °C, c’est pourquoi mieux vaut le rentrer à l’intérieur l’hiver si vous le gardez sous une véranda. 

Arrosage du pilea

L’arrosage du pilea peperomioides s’effectue environ 2 fois par semaine selon la température. Sachez que cette plante verte n’aime pas les excès d’arrosage ni l’eau stagnante. Veillez à vider la coupelle située sous votre pot de fleurs au besoin. De plus, il est conseillé de laisser le terreau s’assécher en surface entre chaque arrosage. Au printemps et en été, donnez de l’engrais pour plantes vertes à votre pilea 1 fois toutes les 2 semaines. 

Bouture du pilea

Pour réaliser une bouture de pilea peperomioides, attendez qu’un rejet (petite pousse qui sort de terre) apparaisse au pied de votre plante. Ensuite, vous n’avez qu’à sortir votre plante de son pot afin de récupérer le rejet. Dans un second temps, transplantez-le dans un godet de terreau pour bouture. Veillez à garder la terre toujours légèrement humide et à placer votre bouture dans un endroit lumineux, mais sans soleil direct. 

Rempoter le pilea

Attendez le printemps pour rempoter votre pilea peperomioides. Choisissez alors un pot légèrement plus grand de quelques centimètres seulement. Placez des billes d’argile dans le fond du pot, puis placez votre plante avant de la recouvrir de terreau pour plantes vertes. Pour finir, arrosez votre plante, mais sans excès. 

Les maladies et parasites du pilea

Le pilea peperomioides est peu sujet aux maladies et aux attaques de parasites à l’exception des acariens. Si vous constatez l’apparition d’araignées rouges, douchez votre plante verte afin de les faire disparaître. Par la suite, vaporiser régulièrement le feuillage de votre pilea, car les acariens se développent surtout dans les milieux secs. 

Si vous constatez que votre pilea a les feuilles qui tombent ou qu’il a des feuilles jaunes, cela est probablement dû à un excès d’arrosage.

Découvrez d’autres plantes d’intérieur originales pour agrémenter la décoration de votre séjour, votre chambre ou votre bureau !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez notre newsletter
Pour être informé des nouveautés et recevoir nos offres et promotions en exclusivité (voir CGV).

S'inscrire