Tout ce qu’il faut savoir sur la Fête des mères

A la fin du mois de mai, nous célébrons la Fête des mères, une journée particulière pour chacun d’entre nous, que l'on soit proche ou loin de sa maman. Afin de mieux comprendre cette fête, nous vous proposons de remonter à ses origines pour découvrir son histoire. Une fête des mères traditionnellement associée aux fleurs, qui restent le cadeau préféré de nos mamans.

Navigation :

L’Histoire de la Fête des mères

Voir la collection !
  • La Fête des mères trouve ses origines dans l’Antiquité. En Grèce, d’importantes festivités fleuries étaient organisées en l’honneur de la déesse Rhéa, considérée comme la mère de toutes les divinités. A Rome, la Matronalia était célébrée au début du printemps en hommage à la naissance de la ville, au renouveau de la nature, aux mères de famille et à la fécondité.
  • Considérée comme une fête païenne par la religion chrétienne, la Fête des mères disparaît. Il faut attendre le XVe siècle pour voir réapparaître le Mothering Sunday en Angleterre. Cette fête est l’occasion pour les femmes domestiques de bénéficier d’une journée pour rejoindre et profiter de leurs familles. En France, Napoléon évoque l’instauration de cette fête en 1806 mais ne l’officialise pas.
  • La Fête des mères apparaît aux Etats-Unis au début du XXe siècle. Inconsolable du décès de sa maman, l’institutrice Anna Jarvis organise une fête en son honneur dans son village. Le concept séduit jusqu’au président Wilson, qui promulgue en 1914 un décret officialisant le Mother’s Day. En France, la ville de Lyon organise quatre ans plus tard la première « Journée des mères ».
  • La Fête des mères telle que nous la connaissons aujourd’hui est officialisée en France dans les années 30. Il s’agit alors de rendre hommage aux femmes qui ont perdu leurs époux et leurs fils au front et de stimuler la natalité afin de repeupler le pays. La Journée nationale des mères est inscrite au calendrier en 1941, puis la Fête des mères est institutionnalisée en 1950 par le président Vincent Auriol.
  • Nos suggestions

    Voir la collection fête des mères !

    Les fleurs associées à la Fête des mères

  • La pivoine est tout d’abord associée à la Fête des mères car sa floraison intervient à cette période de l’année ; plus précisément de mars jusqu’au mois de mai. Avec la générosité de ses fleurs, ses couleurs et son parfum, la pivoine exprime pleinement ce sentiment noble et entier qui nous lie à nos mamans. Dans le langage des fleurs, elle symbolise la protection maternelle et l’intensité des relations.
  • La rose ne manque pas à l’appel de la Fête des mères. Rien de plus logique pour la reine des fleurs qui souligne parfaitement la beauté et l’intelligence féminine. Ce symbole ultime de l’amour ne manquera pas de flatter les mamans lorsqu’il est offert en bouquet par leurs progénitures. Le choix des couleurs de roses permet de plus de varier les émotions : rouge pour l’amour, rose pour la tendresse, blanc pour le respect ou orange pour l’admiration.
  • Le lys s’invite lui aussi dans les compositions florales dédiées à la Fête des mères. Fier et majestueux, il impose la noblesse des sentiments et le respect. Le langage des fleurs lui attribue d’ailleurs une symbolique haute en couleur : l’admiration et la dévotion. Dans l’histoire, c’est la fleur des rois et des reines… Un message fort en émotions qui ne manquera pas de flatter les mamans.
  • L’orchidée est depuis quelques années l’une des fleurs les plus offertes pour la Fête des mères, notamment le genre phalaenopsis qui est apprécié pour sa floraison et sa robustesse. Dans le langage des fleurs, c’est un symbole de perfection et de grâce féminine. Moderne et très décorative, l’orchidée a cet autre avantage d’être une plante fleurie que votre maman pourra conserver plus longtemps qu’un bouquet traditionnel.
  • L’hortensia est une plante fleurie prisée pour la Fête des mères car le langage des fleurs l’associe à l’amour filial et à la gentillesse. Son message empli de tendresse exprime clairement : « Merci de me comprendre ». Disponible toute l’année chez le fleuriste, l’hortensia plaira à toutes les mamans qui ont la main verte ou qui tout simplement préfèrent les plantes aux compositions de fleurs coupées.
  • L’œillet fait une entrée plus timide et controversée sur la scène de la Fête des mères. Associé à l’amour pur et sincère au XIXe siècle, sa signification a depuis évolué en fonction de ses coloris : l’œillet rouge a une connotation très érotique, le rose est associé à l’homosexualité et le blanc porterait tout simplement malheur. L’œillet reste cependant une fleur emblématique de la Fête des mères en Angleterre.
  • Voir la collection !

    Fête des mères : conseils et informations pratiques

    Voir la collection !
  • La Fête des mères est chaque année fixée au dernier dimanche de mai. Si ce dernier coïncide avec la Fête de la Pentecôte, la Fête des mères est alors reportée au premier dimanche du mois de juin. Ce schéma se répète dans de nombreux pays. Bien que les dates varient selon les continents, une majorité de pays fêtent officiellement les mamans au mois de mai.
  • Les cadeaux les plus offerts pour la Fête des mères sont les bouquets de fleurs, qu’ils soient cueillis dans les champs ou réalisés par des artisans fleuristes. Chez les plus jeunes, le cadeau fait-main est en général confectionné dans un cadre scolaire avant d’être offert en famille. Chez les plus grands, les cadeaux liés à la cuisine, à la gastronomie, au bien-être et à la beauté font chaque année l’actualité.
  • Les couleurs associées à la Fête des mères vont principalement du blanc, associé à la sincérité et au respect, au rose, dédié à la beauté féminine et à la tendresse. Les créations florales sont donc généralement composées dans des nuances pastel. Les autres couleurs (jaune, orange, rouge) et les mélanges de fleurs multicolores peuvent être choisis si votre maman les affectionne plus particulièrement.
  • Nos meilleures ventes

    Voir la collection fête des mères !
    Partagez ce contenu
    avec vos amis :